Résérvation | Partenaires | Historique | Contact
Image Map
Pub
Téléchargement
Partenaires
Infos Pratiques
Contact
Historique
LES ORIGINES DE L’OFFICE DES FOIRES ET EXPOSITIONS DE CASABLANCA  
Le « Grand palais » principale attraction et lieu ou se condense cinquante années d’activité d’exposition, est consacré aujourd’hui monument historique.
Cette voûte de 17 m de hauteur au sommet se déployant sur 200 mètres de longueur sur une largeur sans poutres de 91 mètres a représenté une première mondiale par sa taille, par la pureté de ses lignes et la rusticité des moyens de construction des années cinquante où elle fut édifiée.
Une relecture du document descriptif et des premières esquisses et crayonnages de la main même de l’architectes concepteur, Raymond Lucaud, donne la mesure de l’élan et souligne la valeur historique inégalée de cet écrin sous forme de voûte qui attend vos salons.(doc annexé)

En janvier 1950, 31 candidats avaient été agrées pour être autorisés à présenter un projet de construction des bâtiments de la Foire Internationale de Casablanca, entre autres : le Grand Palais.

MM. RAYMOND LUCAUD et ROBERT MADDALENA se sont vus confier l’exécution de cette entreprise. Le Grand Palais :
- Dimensions : 90 ml * 200 ml soit une superficie de 20.000 m²
- Hauteur : 17 m à l’axe
- En 1953, la plus grande voûte d’une seule portée au monde
- Durée du chantier : 365 jours
Tout a été réalisé par une entreprise locale (SELVA) et uniquement une main-d’œuvre (environ 300 ouvriers) et des cadres locaux.
Quelques cadres européens : l’ingénieur, les 2 architectes le bureau de contrôle Socotec, l’entrepreneur et le contremaître.
Longues années d’existences & Différentes phases d’évolution  
1937 : Date de fondation au Port de Casablanca  
La Foire Internationale de Casablanca « F.I.C. » a été fondée en 1937 sous la forme d’une société anonyme au capital de 4 millions de francs utilisant à l’origine les installations du Port de Casablanca.
Ses principaux objectifs étaient de :

- Faire connaître les potentialités économiques du pays
- Etablir, développer et consolider les liens économiques du Maroc avec tous les Pays
- Participer à la promotion des échanges dans le cadre de coopération internationale
- Faire connaître les richesses culturelles et touristiques du pays
1952 : Emplacement actuel  
Plus tard à compter de juin 1952, et avec l’agrandissement du Port, la F.I.C a été transférée à son emplacement actuel et fût gérée par la société fondatrice en contrepartie de l’organisation annuelle d’une exposition dite « foire internationale de Casablanca »qui a cessé d’avoir lieu depuis 1989 après le lancement du projet de la Grande Mosquée Hassan II .
1970 : CREATION DU « COMITE DES FOIRES DE CASABLANCA »  
Par décret du 26/01/1970, le « Comité des Foires de Casablanca » présidé par le gouverneur de la Préfecture de Casablanca a été crée pour l’organisation, la gestion et la liquidation de toute Foire Internationale, régionale et locale tenue à Casablanca.  
1977 NAISSANCE DE L’OFEC (DAHIR DU 19/11/1977)  
La création de « L’office des foires et expositions de Casablanca » pour abréviation « O.F.E.C. » conformément au dahir portant loi n° 1.76.535 du 06 chaoual 1397 (19 septembre 1977) a érigé le comité central des foires de Casablanca en office, établissement public doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière. Il est placé sous la tutelle administrative du Ministère du Commerce et de l’industrie.
L’OFEC est soumis aux dispositions du Dahir n° 1.59.271 du 17 chaoual 1399 (14 Avril 1979), instituant le contrôle financier de l’état sur les offices, établissements Publics et Sociétés concessionnaires, ainsi que sur les sociétés et organismes bénéficiant du concours financier de l’état ou des collectivités publiques.
Il est géré par un conseil d’administration présidé par le Ministère du Commerce et de l’industrie et composé des représentants et organismes intéressés et dirigé par un Directeur nommé conformément à la législation en vigueur
 
1987 LANCEMENTS DES SALONS PROFESSIONNELS SPECIALISES  
L’année 1987 s’est distinguée par la nomination du Directeur Général de l’OFEC, d’une part, et par l’organisation de nombreuses manifestations et salons professionnels touchant tous les secteurs moteurs du pays d’autres parts.
L’OFEC a multiplié ses activités en passant de 10 salons en 1987 ,tous organisés par l’OFEC et représentant les secteurs déjà mentionnés, à 27 salons en 1999 dont 17 organisés par des sociétés privées et représentant de nouveau thème comme l’optique, l’environnement, les arts graphiques, la logistique et la maintenance, l’aviculture, l’hôtellerie, etc.
L’OFEC APRES 2000. . . LIBERALISATION DU SECTEUR  
En l’an 2000, le dahir érigeant l’OFEC a été modifié par la loi N° 72-99 parue dans le BO du 16/03/2000, cette loi a élargit le champ de l’organisation en permettant à d’autres organismes publics, aux entreprises privées et aux associations professionnelles d’opérer dans le secteur des foires et salons.
L’OFEC est devenu l’initiateur de l’organisation des salons professionnels spécialisés permettant la promotion de l’économie marocaine et l’établissement des courants d’échanges entre les hommes d’affaires marocains et leurs homologues étrangers contribuant ainsi au rayonnement de l’image de marque du Maroc dans le Monde.
Actuellement l’OFEC abrite plus de quarante salons et foires répartis en salons professionnels, salons grand public et salons à caractère commercial pour accompagner les secteurs porteurs nationaux et étrangers.